Et toi, t'es sur qui ?

Publié le

Parce qu'ensemble, tout devient possible

Demain c'est mon grand rassemblement des fans de Jane Austen. On va voir Becoming Jane & on va prendre le thé chez Simple Simon qui a un serveur hyper mignon comme serveur. Il a pris ma réservation avec un super grand sourire. Il me dit " oh vous n'avez pas besoin de réserver" là Je réponds " Oh mais on est 7". Limite il croit que c'est un goûter de bloggueuse alors que en fait trop pas. Alors il fait " Ah oui c'est bien de préciser". Je lui donne mon nom de famille pour la réservation et là s'en suit une super conversation imaginaire du style " oh camille épouse moi, on mangera des scones et tu penseras plus aux allemands!"

Moi j'aurai presque dit OUI! Sauf que l'Allemand en question, y a rien à faire, j'y pense moins c'est un fait, mais personne lui arrive à la cheville. Mon nouveau colloc c'est un gros naze. Il n'est ni drôle, ni attentionné, ni parfait comme l'Allemand. C'est parce qu'il est suisse. Les Suisses, c'est pas des gens comme nous, j'vous jure. Surtout les Suisses Allemands. Avant moi aussi j'croyais que c'était que des sals préjugés. Qu'ont été tous pareil les uns les autres. Mais c'était encore une sale idée socialiste et maintenant je dis tout haut ce que je pense tout bas. Les Suisses allemands, ils sont différents. Lui c'est un Suisse allemand pas très bien élevé. Il est mignon et tout le monde vient manger chez moi pour le voir. Mais moi j'l'aime pas. Il est pas blond. Il est pas grand. Il fait pas d'aviron. Je passe pas ma journée à accoller son nom de famille à mon prénom. Je connais même pas son nom de famille qui plus est. C'est vous dire si je l'aime pas.

j'vous l'dit comme j'le pense, tomber amoureuse c'était la pire des choses qui pouvait m'arriver. Parce que bon, c'est un fait, j'suis amoureuse d'un allemand là. Limite si j'entends une chanson de Patricia Kaass (?) comme euh au pif d'Allemagne, je me remets à me maudire de pas savoir parler de mes sentiments aux bonnes personnes.

voilà, moi j'suis sur lui, y a rien à faire. Et j'en ferai rien

 

Image hébergée par servimg.com

Publié dans ma vie de it girl

Commenter cet article

Sonia, MISS BLOG 2007 21/10/2007 00:26


C'est que c'était pas lui qui t'était destiné.

A force, j'en deviens fataliste moi....

Céline 21/10/2007 00:26


Franchement, les Suisses, quand tuvois qui ils sont sur le point d'élire comme président...

Pffffffff...

sorcière Camomille 20/10/2007 00:26


Ah là là je compatis pour les Allemands qui nous ignorent. Je suis dans le même cas. Sauf qu'en plus ils sont gentils.... pfff et je te rejoins sur les Suisses, la version italienne est vachement VACHEMENT dégueu aussi. Genre qui te largue quand faut pas (= faut jamais). Genre qui avant de te larguer t'étais la femme de sa vie. Genre salaud quoi. Bref. Rayons une fois pour toute la Suisse de la carte, on sera débarrassées !! (qq1 a un témoignage de suisse-romand salaud à apporter SVP ??)

Céline 20/10/2007 00:26


J'aimerais bien me ballader dans les rues de NYC...

Titania : y a moyen que j'aie les codes de ton blog ? Chuis une fille sympa qui laisse des comm'...

Camille : ouais, chuis désolée pour The Inn. C'est pas que je suis pas plus motivée que ça (loin de là, même !) mais avec le concours, j'essaie (je dis bien j'essaie) de me concentrée un peu... Vivement juin !!!

Et la colloc', elle est comment ?

Bisous...

Titania 20/10/2007 00:26


Moi je suis sur Jake Gyllenhaal, même qu'à chaque fois que je me balade dans NYC, je suis persuadée que je vais le croiser, qu'il va avoir le coup de foudre et qu'on sera ensuite heureux tous les deux ever after. Sérieux, j'y crois.

Faut plus de détails sur l'allemand, si tu veux qu'on t'aide...