Nothing Hill

Publié le

Vendredi Soir. La semaine devait être cloturée en beauté par Urgences. Elle l'est. Mais question beauté, ce n'est pas vraiment ça.

Cette semaine je n'ai Rien fait. Rien avec une majuscule, oui, il faut célébrer le néant quand il frappe à la porte. Depuis Dimanche, depuis le départ de ma famille et de leurs amis, je ne suis sortie de chez moi qu' hier soir. Je suis allée au Monop qui est en face de chez moi ( enfin un peu sur le côté, Sorcière Camo confirmera) et je suis revenue.

J'écris ça ce soir en me disant qu'avec de la chance, j'aurai le courage de sortir demain.

J'écris ça parce que je ne veux pas en parler à mes amis de la vrai vie. Bon c'est pas malin, parce que certains ont l'adresse de mon blog, mais là, normalement ils ne sont pas là. Alors j'en profite je peux faire ce que je veux. Comme une grande. Je peux me forcer à foutre en l'air ma vie. c'est sympa.

Il parait que je suis très intelligente, et que je suis très cultivée et très drôle. J'y croyais avant. Oui pour de vrai. J'étais naïve, j'avais confiance. Et du jour au lendemain, Paf, tout a disparu. Without a trace...

Par exemple, je dois envoyer un mail à mon directeur de mémoire. Mais j'y arrive pas. Déjà en Juin, j'ai pas eu le courrage de le faire. Je me disais : "demain". Nous sommes presque en Septembre, sauf si les journées sont très très longues.

Je devais rendre un devoir aussi. Le devoir est fait, il est stocké dans ma clé USB. Je n'avais qu'un mail à écrire. un seul petit mail. Et bien rien non plus. Je n'arrive même pas à comprendre pourquoi j'ai fais ça.

Enfin si, je le comprends, je dois être déprimée. J'ai bien vérifié. Je me trouve nulle en tout, alors que bon c'est sans doute faux. Trouver un stage me térifie toujours autant parce que (Allons y tous en choeur) : "Je suis nulle". Et alors un job d'été... "Je ne suis bonne à rien"!

Au début, je me suis dit que ça allait passer. Et parfois, ça passe. Au Printemps, je me suis proposée pour faire partie du Lyon Bondy Blog, sauf que je n'ai même jamais regardé mes mails de ma boîte officielle. Echec... et mat.

En fait, j'aime bien croire que ça va. Globalement, pendant très très longtemps, ça allait bien. J'étais juste une fille normale au milieu de plein de gens normaux.

Et ma soeur a fait une TS. Enfin je crois, je n'ai pas trop pris le temps de m'y attarder. J'ai pris ça pour un caprice. Je ne sais pas comment expliquer. Mais j'ai commencé à me dire que Quand on veut on peux et que c'était sa faute et blablabla...

[oui alors, je ne suis pas mytho, j'ai une demi soeur, aînée, je n'ai pas grandi avec elle donc j'ai de fortes tendances de fille unique attitude]

J'étais une fille tranquille et je voulais faire Science Po et après forcément ma vie serait belle et je pourrai m'acheter plein de trucs. Oui, oui, quand j'ai eu le concours, j'ai fait une liste. J'étais bassement matérialiste et je voulais plein de Jeans Armani ( j'ai une prédilection pour les Jeans Armani, ne me demandez pas pourquoi...)

Et j'aurai eu un super appart, bien décorré et tout.

Oui cette vie là est sans doute encore possible. J'ai reçu plein de gentils mails de gens qui veulent m'aider.

Mais je suis nulle. Je ne sais pas, j'ai bêtement toujours eu ça en moi. Je n'étais bonne qu'à l'école.Et là, je fais plus rien. Mais alors, rien de chez rien. Du grand rien...

Ce n'est pas sérieux cette attitude mademoiselle!... Je sais je sais...

Les critiques me touchent trop et les compliments je n'y crois pas tellement. Ma mère essaye, mais vous savez, je sens l'aspect " faux", l'aspect "forcé" parce que je lui ai dit que depuis que j'étais petite les autres autour de moi faisaient toujours tout mille fois mieux.

Surtout les autres filles en fait. Elles étaient bien coiffées et ne se tachaient pas avec la sauce tomate. Elles faisaient attention à leurs affaires. C'est comme si très tôt, elles avaient déjà toutes atteint un niveau de perfection qui m'est innacessible. ce n'était pas méchant, ma mère n'a rien d'une Folle Coche. C'est de la maladresse. Mais voilà, cette maladresse a forgé ma vie. Et je ne crois qu'en ça. Je ne crois qu'au fait que je vaux moins que les autres ( sauf les racistes et les folles de Sarkozy)(Oui quand même, hein...)

La seule personne qui me donnait l'impression que je n'étais pas si nulle, c'était mon grand père. Mon père aussi, ne me critique pas trop. j'ai un père assez cool, mais tellement triste depuis les problèmes de ma soeur que j'en suis moi même assez anéantie. J'avais un papa volage. Je n'en ai pas vraiment souffert, mais ma soeur si. Alors il y a certains mots blessants qui sont sortis, contre lui, contre moi et qui ont rendu mon père très triste et différent. Il a changé d'une manière assez délicate, d'une façon que je suis la seule à voir je crois.

Alors il y a vous aussi. Ca redonne drolement la pêche les commentaires vous savez. Enfin oui, vous savez, vous avez un blog...

Urgences se termine. Pas d'épisode 19, pas de Cliffhanger royal. Juste mon cher Morris et Neela qui est la perfection faite Neela comme fille.

 

Oui, je tiens à m'excuser au près de mon lectorat pour cette notte à forte contenance en Confessions Intimes de fille triste IRL, mais en fait aujourd'hui, je n'ai eu que 4 commentaires, et je n'aime pas ça du tout...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

madie 01/09/2008 00:10


Je te lis et je me reconnais... Je n'ai pas l'habitude de laisser des commentaires, par timidité, peur d'être maladroite ou encore craintes de n'être pas à la hauteur de ceux que je lis..

Je connais ces moments de vide ou rien n'est assez bien, assez motivant, assez solide...



Pour avoir écrit ces mots et rien que par ce fait, tu es loin d'être une personne nulle ou pas assez bien...

Tu as des gens qui aiment te lire ici, et des gens de la vraie vie... je crois que ce sont des mauvais moments, des moments durs mais tu n'es pas seule non non...



Courage, et même si l'on se connait que par blog interposé les jours sans tu peux faire signe dans mon petit coin virtuel!

Princesse Audrey 01/09/2008 00:10


Tu sais combien je t'admire, pour ta culture, ton humour, le courage avec lequel tu es toujours franche, l'esprit avec lequel ton ironie fait rire sans blesser, ton intelligence et ta droiture (de fille de gauche -on peut être très droite en étant de gauche)...

Je ne suis même pas de ta famille, mais je t'aime très fort et j'aurais bien voulu que tu sois ma soeur, toi. J'ai confiance en toi et en ton avenir. On a le droit d'avoir des périodes, longues ou pas, de flottement, surtout quand notre année a été frappée d'un événement dur. Alors laisse-toi du temps. T'es jeunes, t'as au moins 60 ans devant toi pour vivre, bosser, t'angoisser, alors si tu te laisses porter un peu à 20 ans et des poussières, ce n'est pas grave.

Gros bisous ma Camille.

alexa 31/08/2008 00:10


courage ... Le mémoire c'est un vrai travail sur soi .... prend le temps dont tu as besoin .. c'est TA vie, TON rythme

Mlleeli 31/08/2008 00:10


Moi je ne te connais pas en vrai (demain? :-)) mais je ne trouve pas que tu es nulle. Rien qu'au niveau blog déjà (restons dans ce que je connais) et ben t'as super du succès et toujours plein de gens qui viennent te lire et commenter et t'es même dans les blogs les plus commentés! Et hop, un petit succès déjà!

Et puis le concours de Science-po moi je l'ai loupé. Et c'était le concours de 1ère année, là où ils prennent le plus de monde et j'ai fini 1444 alors qu'il fallait que je sois dans les 600 premiers. Et j'ai eu mon bac ES avec mention AB alors que toute l'année j'ai eu plus de 14 de moyenne. Ca c'était un gros échec perso pour moi! Alors que toi, t'as réussi le concours de science-po, t'as vécu un an en Angleterre, t'es LA vraie It Girl de toute la Itgirlerie... Bref, tu vois que tu vaux largement plus que les racistes et les folles de Sarkozy!

clémentine 30/08/2008 00:10


Je dis : tu as le talent de l'écriture, d'une écriture vivante qui emporte le lecteur. Tu racontes merveilleusement bien. Tant ce qui est drôle, que ce qui l'est moins. Tu es capable de disserter collants & politique. Si je ne le pensais pas, je ne dirais rien. Promis.

Je suis Sorçière Camo, il faut faire un pas dehors, le reste s'enchaînera.







x3