Re

Publié le

Me voilà, de retour, après une semi absence et pas mal de questionnement.

Attention, la première partie de cet article est chiant, j'explique que j'aime bien les fringues et tout un tas de trucs mais que l'étiquette "truc de fille" m'agace. Donc ça peut être über chiant. 

 Toujouts la même chose au fond. J'en ai déjà parlé.

Hier soir on a décidé que j'avais une tenue jean/basket passe partout sans m'avoir jamais vu. 

Alors je le reprécise ici, jamais je n'ai dit que les filles qui se photographient day after day sur leur blog sont connes de l'intérieur. Je dis juste que ça m'a soulé un jour de ne voir que ça dans mon netvibes, et que ça me soule de ne lire que ça dans la presse dès qu'on parle de blog. Oui ça m'a soulé que ELLE à Lyon ne parle que des articles sur les fringues que j'avais écrit, comme si c'était la seule chose importante. Ca m'a fait plaisir d'entendre la voix d'Audrey Lundi dans ma radio plutôt qu'au téléphone, mais ça m'a un peu enervée encore que le Mouv ( déjà c'est une radio que j'aime pas des masses!) ne parle des blogs que pour leur aspect mode.
Je dis ça tout en écrivant ici que quand j'étais au lycée, je révais d'entrer à Esmod et que quand j'étais petite je voulais être écrivain, styliste ou Présidente de la République. Et, oui, en terminale j'allais aux réunions de présentation d'Esmod, mais c'était trop cher comme école et je me sentais pas au niveau de toutes les autres filles maigrichonnes et super lookées qui étaient là. Et puis la patronne de Lyon était mal habillée et avait l'air super conne du style "femme de boucher", donc finalement j'ai zappé. Alors que quand j'étais petite je passais mon temps à dessiner des filles bien habillées, en donnant des noms à mes tenues et en organisant des défilés de dessins.

Je connais des tas de noms de stylistes, je ne m'habille pas chez Camaïeu parce que j'aime pas trop, il y a des trucs sympas chez NafNaf mais je trouve souvent que la qualité est moyenne et que c'est cher pour ce que c'est et je rédige cet article avec des petites ballerines bicolores et un débardeur en cachemire Zadig & Voltaire. Je rève de retourner à Londres pour me faire plein de musée, pour aller m'acheter des fringues vintage à Spitafield et of course, pour aller me prosterner dans les rayons de TOPSHOP et de faire un tour chez PRIMARK. Donc non l'uniforme pas à la mode, je suis pas du tout une militante.

J'ai une copine, elle a un vieux manteau ETAM depuis 4 ans que je la connais, je le trouve un peu(très très très) habimé parce que ETAM ce n'est pas des trucs de qualités qui durent longtemps, et j'ai souvent envie de la secouer en lui disant " T'es pétée de thunes, fait pas ta radine ( elle est radine!LOL) va chez H&M et achète toi un nouveau manteau!". Enfin au fil du temps je m'y suis habituée, mais je continue à penser que c'est dommage. Surtout que cette copine, elle habite à côté du stock Maje et que c'est elle qui m'en a parlé parce qu'elle sait que souvent, je me prosterne devant MAJE.

Et Sandro, je me prosterne aussi, un peu moins que MAJE, mais aussi.

Et il y a quelques mois, j'ai failli rejouer la scène du Diable s'habille en Prada sur le bleu. Une copine à moi dis qu'elle n'aime pas Comptoir des Cotonniers, que c'est des fringues de petites bourges, que c'est moche. Bon comme moi, j'aime beaucoup et que j'en porte ( merci les magasins d'usine, rien de mieux que s'offrir une veste à 30 euros et un pantalon à 19!), j'ai eu envie de lui dire " Tu sais que ton manteau noir, là tout simple, c'est une réplique d'un manteau Comptoir d'il y a 2 ans, et que ton petit jean et tes petites baskets et ton gros Sac, c'est un peu dans le même esprit ? Et que la petite jupe que tu avais l'autre jour, c'est une réplique d'un modèle Comptoir que j'avais en terminale? Que les allées d'ETAM sont remplies de copies de modèles Comptoir des années précédentes et même de Maje, et que Maje & Comptoir s'inspirent eux mêmes d'autres enseignes plus prestigieuses?"

Donc non, qu'on vienne me dire que je suis quelqun que je ne suis pas, ça m'énerve.

Alors je le répète, je ne pense aucunement que les filles qui ont des blogs très accés mode sont connes. Même celles qui insultent les autres, je me dis que via internet, il est difficile de se comprendre et que je ne peut juger de conne que les gens que je connais par d'autres biais.

Pourtant oui l'image de la blogosphère féminine me déçoit, quand j'entends qu'on ne parle que de sujets féminins, j'ai envie de tuer quelqun! Parce que oui, de mon modeste point de vue, je trouve ça dommage et rageant. Et c'est tout, les filles ont une image futile, ça me gène. End of The Story.

2ème partie

Hier soir je suis sortie avec des amis, c'était vraiment chouette, on parlait anglais vu qu'il y avait des non-french speakers, à savoir Un anglais de Nouvelle Zélande, une Néo Zélandaise et une Anglaise Austenaddict. Parfois il faut un peu se motiver le soir quand on est cosy chez soi pour sortir mais ça vaut toujours le coup.

J'ai aussi réappris que Le Gewürtzraminer, c'est trop it comme Vin. J'en avais pas bu depuis longtemps, et je suis fan. Donc voilà, mieux que le Kir, le vin d'Alsace est la plus it des boissons!

Tout ça pour dire qu'apèrs je suis rentrée chez moi tard, juste pour la fin de Ce Soir ou Jamais ( I worship Frédéric Taddéï), juste au moment du live en fait, et c'était Alister, un chanteur que j'aime bien et que j'ai sans doute découvert sur France Inter vu que c'est la principale radio que j'écoute.

BREAKING NEWS : l'avenir de ce billet est plus qu'incertain, Huatetfort déraille dès que j'essaye d'insérer un lien ou une vidéo ou même d'écrire 3 lignes d'affilées...

...je le laisse en l'état et je finis ce soir^^

Désolée donc pour cette trop courte deuxième partie qui devait être it comme tout, avec de la musique, une play liste de live, du Soft Power & so on 

Commenter cet article

pipelette 20/04/2008 00:43


camille! quand je parlais de jean baskets, je ne parlais pas de toi, je ne t'ai jamais vu! et je me suis sentie agressée, c'est pour cela que j'ai repondu du tac au tac/bon j espere que ce malentendu est résolu.et j'aime bien comment tu écris, c'est très fluide.(mais tu as mis un accent à arte dans un de tes com's, je suis un peu déçue...,;))!!

camille la it girl 18/04/2008 00:43


Lyly haut et fort deconne grave en ce moment... moi mes identifiants marchent mais impossible de faire un article... ca bugue avant de finir et d'enregistrer...

Lyly June 18/04/2008 00:43


Caaamiiiiilllle au secours !!!!!!!! j'arrive plus à me connecter à haut et fort il reconnait pas mon mot de passe et mon identifiant juste le jour où je voulais changer la déco !!!! heeeeeelp !!!!!

Angie 17/04/2008 00:43


Les idées reçues ont la vie dure.



Tiens je vais me mettre à parler politique, comme ça les gens cesseront de dire "ah tu tiens un blog de fille quoi ?". En même temps, quand je regarde dans mon slip, je suis une fille, donc oui je tiens un blog de fille, mais lorsque j'aborde un sujet mode c'est pour me gausser pas pour étaler mes sapes pour passer dans le ELLE...

Une Princesse... 17/04/2008 00:43


Décidément, j'ai vraiment un problème avec les actes manqués en ce moment.

Je viens d'écrire un très long commentaire. Je résume, même si cela n'a plus aucune saveur pour moi :



> ta première partie résume dans ses grandes lignes mon état d'esprit, un détail tout de même : les blogs de mode ne me dérangent pas, par contre l'appellation "blog de fille" me révolte au plus haut point. Un blog de mode annonce ce qu'il fait, cela ne se limite pas spécialement à une fille, c'est une "spécialisation". Par contre quand on parle de "blogs de fille" en réduisant cela à la mode ou la beauté, et puis généralement parlant dire "blog de fille", je n'ai pas de mot pour définir ce que je peux en penser, et je crois qu'il ne vaut mieux pas de toute façon...



> beaucoup aimé le commentaire de Lyly June, beaucoup rigolé avec son passage sur les fringues à brûler. Pour moi, j'ai déjà brûlé quelque chose, mais c'était mieux que du Comptoir (enfin ça dépend du point de vue), mon papa a bien failli s'étrangler et après ça suis partie plusieurs mois into the wild "pour de vrai", je ne sais pas trop si ça m'a fait du bien, mais le retour à la société peut parfois être assez rude, principalement quand les choses sont pires que ce qu'elles étaient avant le départ, mais c'était une dure et belle expérience, il y a fort longtemps...



> Le passage que je veux retenir du commentaire de Princesse Audrey :

"Je ne veux pas que les sujets qui me tiennent à coeur ressortent salis de la blogosphère, et c'est l'impression que j'ai souvent. Je préfère les garder pour la vraie vie."



Je ne peux que comprendre ce besoin de se protéger, et je crois qu'il n'y a rien de pire que de se heurter au langage de ce que j'appelle la "sourde incompréhension". Ce pourquoi bien des choses ne sont jamais abordées sur mon blog, même si...

Je freine un peu, parce que je me rends compte qu'il est très difficile de supporter certains jugements, j'ai déjà beaucoup de mal à tolérer le fait que l'on puisse "juger", alors le reste...

Et puis un blog n'a pas de définition, c'est un espace avant tout dans lequel on fait ce qui nous fait plaisir, je pense que chacun a suffisamment de ressources pour ne pas y oublier sa personnalité, malheureusement il semblerait que le "blog de fille" caricaturé soit devenu une mode, au bout d'un moment seuls ceux usant de leur propre personnalité survivront je pense, mais c'est encore un autre débat.





Des bisous à toutes, je me sens d'humeur joyeuse ! lol