Shame Shame Shame

Publié le par Camille la It Girl

Cet après midi, j'ai essayé d'écrire deux articles. D'ailleurs, ils sont écrit. Un sur la journée de la femme, un autre sur Last Chance for Love qui finalement se transformait en article énervé contre ma mère.

Je suis une fille méchante, elle m'énerve beaucoup trop, et alors je tiens sur elle des propos pas très glorieux.
Je n'hésite pas à appuyer bien fort, là où ça fait mal. Elle ne comprend rien, elle fait semblant d'avoir une culture qu'elle n'a pas et se ridiculise. Je crois qu'en fait, la plus part du temps, quand je l'entends parler à des gens, j'ai honte d'elle. Honte de son racisme à la petite semaine ( "Pourquoi Rachida Dati a t'elle appeller sa fille Zohra ? C'est moche ces prénoms arabes, est-ce qu'ils ne peuvent pas donner des prénoms normaux?" ou alors le fait qu'elle se croit obligée de dire "arabe ou noir" dès qu'elle croit appercevoir des "voyous"), de son homophobie tranquille (" Je n'ai rien contre les homosexuels, mais est ce qu'ils ont besoin de faire des films sur eux en 2009 ? On les a accepté, non ?") de son anitsémitisme primaire ( ma mère vit dans un monde merveilleux où tous les juifs sont médecins, et trouve que c'est louche toute cette entraide).

Je ne vais pas continuer, je pourrai faire une liste bien trop longue de tout ce qui m'énerve chez elle. Ce n'est même pas le fait d'habiter à nouveau avec elle, ce sont surtout ses réflexions, ou le fait qu'elle ne comprenne jamais rien. Même devant un film aussi facile à comprendre que Last Chance For Love, elle me pose plein de questions. Trop de question pour mon esprit supersonique.

Elle m'énerve, j'ai beau avoir la trouille de partir à Paris, j'ai hâte de ne plus avoir a supporter trop souvent ses inepsies.

Je suis méchante, je sais. Je ne supporte plus ses réflexions qui ne veulent rien dire, je ne supporte plus le fait qu'elle comprenne "hôtel" et pas "autel" dans une scène qui parle de marriage et de père qui doit y mener sa fille. J'ai l'impression qu'elle ne fait aucun effort intellectuel, et ça m'énerve de plus en plus.

Je n'ai vraiment pas envie de finir comme ça, vieille et inculte.

Sinon, Mardi soir, je vais regarder "Un marriage de Princesse" la suite du très très Trash " Princesse malgré elle" avec la très trash Anne Hattaway et Marry Poppins.

Je cherche le troll, là. Je racolle comme je peux.

Demain, je raconte que j'ai envie de faire des Cup Cake, parce qu'en plus d'avoir décidé que j'aimais le violet quand le violet est devenu à la mode, je suis aussi une sombre victime de la mode alimentaire. Je trouve que les cupacke c'est "cromignon" et j'aimerai avoir un agenda chipie pour l'écrire.

Vive la Journée de la femme, elle se finit bientôt.  Ca ira mieux demain!

Commenter cet article

isher 11/03/2009 23:31

Y a pas grand chose sur Last Chance for Love, dommage ! Dustin est à tomber dans ce film !

Plume 11/03/2009 10:38

C'est difficile de trouver des défauts à ses parents, de les accepter, et de ne pas se le reprocher... Mais on passe tous par là on dirait, le jour où on réalise qu'ils ne sont pas les super héros que l'on croyait, le jour où on en sait plus qu'eux. C'est normal, nos enfants penseront la même chose de nous... C'est triste. Tu pars quand à Paris alors?

madoo 10/03/2009 21:51

J'ai bien aimé ton article. A un moment donné La cohabitation avec les parents c' est toujours difficile. Original ton blog :)

Camille la It Girl 10/03/2009 23:00

Merci

Touloulou 10/03/2009 19:12

Oh c'est marrant, j'ai l'impression de me revoir quand j'ai quitté le nid. Sauf que j'avais 18 ans, et donc que ça s'accompagnait plus des signes caractéristiques de l'adolescence. Mais crois-moi, ta mère, tu as beau en avoir plus que marre, elle te manquera beaucoup quand tu seras partie de chez elle (meme si tu dois déjà savoir ce que c'est de vivre sans elle, mais là tu vas en plus partir de chez toi). Enfin, je doute que tu finisses vieille inculte. Vieille, on peut difficilement l'éviter, mais inculte ça me semble mal parti. De l'expérience que j'ai dans ma famille (grands parents vs les autres générations), si on ne s'intéresse à rien, ça commence quand on est jeunes, pas quand on a 60 ans.
Pour tes cupcakes, j'espère que tu as prévu la it-robe vintage pour rentrer dans le cliché à fond ? ^^
Et au fait, tu n'as toujours pas parlé de ce truc, dont j'ai oublié le nom mais dont tu avais dit que tu parlerais bientot :)

Camille la It Girl 10/03/2009 19:23

Non pas de it robe vintage, j'aime plus vraiment les robes des années 50 que portent les neo pin-up qui se croient toutes uniques... Et je vais essayer d'en parler demain...

Melle C la futile 09/03/2009 23:01

Courage!!
Je comprends et compatis pour les relations difficiles avec les parents, je vis à peu près la même chose.
Si il n'y avait pas mes petites soeurs chez eux, je crois que je n'y retournerai plus, sauf obligations exceptionnelles.
Parfois, j'ai des envies de couper définitivement les ponts.
Parfois j'ai l'impression d'être pour eux un monstre de culture et d'intelligence (et pourtant je suis trèèèèèèèèèèèès loin de l'être! :D), à abattre absolument, qu'ils n'ont jamais vraiment réussi à contrôler ni chercher à comprendre...
Et puis, je me dis que je suis vraiment qu'une fille trop ingrate et prétentieuse, pas assez reconnaissante de se faire payer ses études et son appart.

Désolée pour le comm' 3615 ma vie un peu long...
Mais je t'envoie plein de bisous et te souhaite plein de courage et de patience.
Et Paris, c'est bientôt! :))