...

Publié le par Camille la It Girl

Elle lui avait dit, un jour comme ça, alors qu'ils remontaient tranquillement les packs d'eau, s'il écoutait ce que les gens disent. C'était sans doute au niveau du 3éme étage, devant la fenêtre un peu avant d'arriver sur le palier.
Il s'en souvenait bien, parce qu'elle portait ce vieux blouson en cuir qu'elle avait déjà au lycée.

"Oui oui, j'écoute ce que me disent les gens. C'est quoi cette question ? Tu veux qu'on fasse de la philosophie dans les escaliers ?"

Elle l'avait regardé droit dans les yeux en riant et avait dit " C'est bon, j'te charie... dépêche ça pèse une tonne".

Comme il n'avait pas bougé, elle avait décidé de le rattraper et de passer devant lui en le fixant du regard. C'est dingue comme elle avait les yeux bleu. C'était ce qui le marquait le plus quand il pensait à elle. Ses yeux bleus.

Elle était sur le pallier, elle passa sa tête au dessus de la rambarde et ses cheveux tombèrent dans le vide. "Tu te dépêches, c'est toi qui a les clés".

Il finit par ouvrir la porte et elle l'embrassa sur la joue comme s'il était un petit garçon.

Si un jour ils se séparaient, les cris, les larmes et les assiettes cassées ne parviendraient jamais à effacer cette sensation de bonheur parfait qu'il ressentait quand elle l'embrassait sur la joue. Ensuite elle prenait sa main dans la sienne, comme pour s'excuser et ils restaient dans l'embrasure de la porte de la cuisine pendant de longues secondes à ne rien dire.

Et elle rompait le silence en disant des banalités.

Ce jour là, elle détourna les yeux vers les plastics du Monoprix qui semblaient la fixer. Elle jetta négligemment son manteau sur le rebord du canapé et se baissa pour ranger les courses.

" Tu voulais dire quoi tout à l'heure. Tu trouves que j'écoute pas assez les autres ?
-Mais non, c'était une blague...
-Parce que si tu as quelque chose à me dire, là je t'écoute
-Oui, j'ai un truc à te dire. Tu veux pas ranger les packs d'eau au dessus de l'armoire, je suis trop petite."

Elle souriait encore, et il se dit que même s'il l'aimait, cette fille était parfois exaspérante.




Commenter cet article

Pando 12/03/2009 19:06

J'adore ces textes comme ça, qui représentent "un moment". C'est très réussi :)

Camille la It Girl 13/03/2009 14:01


merci!


Cerise 12/03/2009 13:52

J'adore ton texte. C'est frais, léger et si meugnon ! J'aime beaucoup cette façon d'écrire.
Félicitations ...

Camille la It Girl 12/03/2009 14:08


merci!


Mlleeli 12/03/2009 13:52

Il est chouette ce texte!! Il est de toi? Et la suite?

Camille la It Girl 12/03/2009 14:09


Non, c'est du Pape ;D


Shopgirl 12/03/2009 10:42

So sweet ...

Galy 12/03/2009 08:38

C'est super beau...