Between

Publié le par Camille la It Girl

Il y a des jours où je me demande si le destin ne se moquerait pas un peu de moi. En ce moment par exemple, j'ai l'impression que tout me rit au nez.

Côté recherche d'emploi, je n'ai rien foutu depuis que j'ai su que j'étais engagée. A part quelques VIA comme ça, et encore je n'ai du répondre qu'à un tiers des offres. Je m'en veux. J'avais juste la tête ailleurs. C'est pénible. Parfois j'aimerais juste moi aussi être une de ces filles parfaites avec des cheveux bien coiffés et toujours tirée à 4 épingles. Je ferais tout en temps et en heure et je mettrais de côté une partie de mon salaire au lieu de claquer ma première paie dans un sac hors de prix et de procrastiner sur internet ( mais savoir qu'une rédactrice en chef de journal féminin trouve les blogueuses décevantes ça n'a pas de prix)

different.jpg

 

Je me demande ce qu'il faudrait pour que la magie prenne et que je sois moi aussi une de ces filles aux ongles parfaitement limés qui partage un appartement avec son "chéri" et qui explique en long et en large à sa copine Hélène que faire marcher un couple demande beaucoup d'efforts et apprend à faire des compromis.

Ce serait vachement fun, surtout pour moi qui évite soigneusement ce genre de conversations depuis plus de 25 ans. La vie intime des autres m'ennuie un petit peu je crois. Je m'amuse à rêver la mienne environ 6 semaines par an, elles viennent de se terminer. Revenez l'année prochaine si vous êtes libres...

J'aimerai être un peu motivée, mais je suis de celles qui retombent trop vite. L'excitation arrive parfois à m'animer quelques jours, voire quelques semaines et puis tout retombe. Je suis peut être comme la mère et le frère d'Abby Lockhart, il faudrait que je demande à un médecin de m'examiner et alors je prendrais ad vitam eternam des pillules pour ne plus perdre le cap.

 

weallgrowup.jpg

 

Je me demande comment font les gens pour être toujours aussi bien ordonnés, toujours aussi à l'heure, toujours aussi prévisibles et routiniers. Comment ça se passe quand ils pêtent un cable et décident que leur petite vie bien réglée est d'un ennui mortel parce que leur dernier centre d'intêret est de trouver un papier-peint assorti aux coussins du canapé ?

Je ne sais pas si c'est de la jalousie, de l'envie ou de la curiosité. J'ai plutôt le sentiment que ma vie serait plus facile si j'étais différente. Si j'osais dire aux gens ce que je ressens et si j'étais moins "puff"...

Mon horizon est un peu flou, je ne fais rien en temps et en heure, je végète, je me laisse aller. C'est pénible quand même de ne pas être parfait...

Commenter cet article

Touloulou 09/06/2010 21:38



AHAHAH on est donc deux !



Camille la It Girl 09/06/2010 22:41



Ouai c'est assez horrible d'ailleurs... Parce qu'en plus certaines étaient très sympa...



Touloulou 09/06/2010 19:25



Une fois de plus, j'ai l'impression de pas mal comprendre ce que tu veux dire. Surtout que j'ai l'impression que les gens que j'ai cotoyés pendant mes études contenaient une surreprésentation de
gens parfaits, de filles superbement sapées, qui ne trébuchent pas avec leurs talons, et qui décrochent les meilleures notes aux partiels. Moi je ne me maquille jamais parce que je suis
systématiquement en retard le matin, et ma carte de BU est bloquée la moitié du temps par mes retards. Mais je pense que les gens parfaits, ça n'existe pas. Ceux qui maintiennent l'illusion,
peut-être.



Camille la It Girl 09/06/2010 20:24



Ne m'en parle pas, j'avais jamais vu autant de filles parfaites qu'à Sce Po. C'est là que j'ai commencé à déprimer sur ma non perfectitute et le fait que je ne serais jamais comme ça. Je crois
que je les deteste en fait!



Pando 09/06/2010 14:43



La perfection c'est trop bien, ça me rappelle ce petit film tout mignon avec Leo et Kate, tu sais où ils sont mariés et vivent une vie parfaite et à la fin... ah ouais nan en fait la perfection
ça craint :)


Bon, je sais que de ma part de temps en temps y a un peu de jalousie aussi de ce genre de choses, mais jalousie genre ouais, j'aimerai bien avoir tout ça, mais je ferai pas la même erreur à
devenir plan plan... mais qui sait, on serait ptêt encore piiiiiire si on était parfaites !



mlleACB 09/06/2010 00:35



C'est chiant les gens parfaits! Dire ce que l'on pense ou ressent n'est pas toujours bien compris par les autres, et dans ce cas, on se sent seul. Tu es loin d'etre la seule a ne pas savoir gerer
ton temps, ne pas etre parfaite, ne pas rester motivee ou heureuse pendant une longue periode. On essaye tous de copier un certain ideal mais en verite on doit apprendre a vivre avec nos
differences. Si tu etais parfaite, je ne suis pas sure que les gens s'interesseraient a toi. Ton blog confirme en est la preuve, non?



carobine 08/06/2010 23:56



Perso je te trouve géniale comme tu es, j'envie ta culture, ton humour piquant et un style affirmé qui swingue. Comme quoi l'herbe paraît plus verte de l'autre côté de la cloture...Recentre toi,
tu es quelqu'un de génial.