Chemise noire

Publié le par Camille la It Girl

Benito Mussolini est aujourd'hui trop souvent à mon sens présenté comme un pantin ridicule à la solde de Hitler et des allemands. Je ne le porte absolument pas dans mon coeur, mais ce raccourci a tendance à me gêner, parce que d'un point de vue historique, il a exercé un règne tyrannique plus long. En en faisant un dictatorus ridiculus, on a permis à l'Italie et aux Italiens de ne pas se défasciser totalement et c'est tout de même super grave.

Enfin bref, on a préféré voir les Italiens comme des hommes gais quand ils savent qu'ils auront de l'amour et du vin...

Quelques mois avant la première guerre mondiale, alors que Mussolini était un brillant orateur socialiste, il a fait la connaissance d'Ida Dalser, qu'il a épousée puis abandonnée quelques mois après la naissance de leur fils. C'est cette histoire que raconte Marcho Bellochio dans Vincere.



Au début, j'ai eu un peu peur de voir un film du style " Mussolini avec un coeur" qui tombe amoureux de la femme qui l'aidera à devenir un des plus grands dictateurs du monde contemporain. Mais heureusement, on ne tombe pas dans cet écueil là. J'aurai bien aimé voir un film qui montre son assension, mais si on la devine, ce n'est pas ça non plus, et pour le coup je suis donc restée sur ma faim, parce que la vraie héroïne, c'est Ida Dalser. Femme aimée puis répudiée, que l'on fait passer pour folle alors qu'elle ne cherche qu'à rétablir la vérité. En épouse officielle, elle aurait fait tache face à un ancien anticlérical qui sympathise avec le Pape au Latran et avec le Roi sur son lit d'hôpital.

La seconde partie du film se focalise sur elle, sur sa lutte de chaque instant pour faire reconnaître son fils, mais aussi pour récupérer l'homme qu'elle aime malgré tout. On ne pense plus tellement à la grande histoire, mais à la folie amoureuse d'Ida qui ne peut s'empêcher d'aimer un homme qui l'a presque contrainte à la misère en l'abandonnant.



Les costumes d'Ida sont absolument magnifiques, mais j'ai trouvé très peu de photos du film, celle là provient du dossier de presse que vous pouvez retrouver ici :

Ce n'est sans doute pas mon film préféré de l'année, et il se peut que je finisse par vite l'oublier, mais il m'a donné envie d'en savoir plus sur la vie de Mussolini avant qu'il ne prenne le pouvoir en Italie. Je ne l'imaginais pas en socialiste pacifiste par exemple, mais bon les mouvements de gauche au début du XXème siècle n'ont pas fait naître que des hommes bien!

Et puis Giovanna Mezzogiorno est tout de même la plus belle italienne que je connaisse. C'est dingue, c'est la seule qui ne fait pas "pétasse italienne", je sais pas comment elle fait mais Monica Bellucci devrait aller se cacher. Et j'ai découvert un nouvel acteur total croquignolet : Corrado Invernizzi. Il a une vrai tête d'Italien pas playboy comme j'aime bien!

Commenter cet article

Fleur de cerise 10/12/2009 13:22


Je ne connais pas ces deux acteurs italiens, rien que pour les découvrir j'ai envie de voir ce film :) !


Camille la It Girl 10/12/2009 13:42


Eh bien n'hésite pas. On ne voit pas Corrado très longtemps hélas, mais Giovanna mezzogiorno est là pendant tous le film!


Mlleeli 10/12/2009 09:13


Raaaah je veux le voir!! Après le Ruban blanc sorti un mois après, peut-être que celui-ci sera en salle en janvier?


Camille G. 10/12/2009 08:31


Ca n'a pas l'air d'être un film très joyeux... Mais effectivement, voilà une part de l'histoire assez méconnue. Et l'actrice est ravissante, elle a de très beaux yeux.


Poleen 09/12/2009 19:49


Tiens je pensais aller le voir justement demain ! 
Comme ça ça me fait de 1ers avis sur le film, super !
Bises 


Camille la It Girl 09/12/2009 19:57


J'espère que tu apprécieras. Le film n'est pas 100% réussi, mais je suis curieuse d'avoir ton avis. Rien que pour les costumes, ça vaut le coup!


Miscellaneous 09/12/2009 18:17


Il a quand même sacrément une tête de Vincent Cassel, je trouve.


Camille la It Girl 09/12/2009 19:56


totalement! j'y avais pas du tout fait attention avant que tu le dises, mais il y a un air. J'aime bcp Cassel donc ça n'a rien d'étonnant que je craque sur un type qui lui ressemble