Mood of the day

Publié le par Camille la It Girl

Up : Tout le monde a dit le plus grand bien de mon article sur le Foot Féminin hier à ma réunion féministe. Je peux donc continuer à dire que j'ai un bon rédactionnel et l'écrire dans mes CV et mes lettres de motivation.

Down : Aucunes nouvelles des autres candidatures du mois de Juin (7 au total, mais 2 sont déjà négative donc) ce qui m'amène à penser qu'à moins d'un miracle de Noël en plein Juin ( comme dans les films américains mais sans la neige qui tombe et sans les cadeaux sous le sapin et les familles qui se réconcilient malgré les épreuves de la vie) je serais à nouveau au chômage en Septembre.

Mon Mood of the Day c'est donc ça :

 

Mes perspectives de studio place Sathonay entièrement décoré avec des trucs chinés au Bric à Brac du Foyer Notre Dame des Sans Abris s'éloignent dangereusement. Il est beaucoup trop tard dans l'année pour envisager de faire un master supplémentaire à la rentrée histoire de passer le temps ( j'ai cruellement besoin de réaprendre à faire un communiqué de presse voyez-vous) et je me dis que si on n'a pas voulu de moi cette année, on ne voudra sans doute pas de moi l'an prochain ( par pitiée, évitez les banalités du genre La Roue Tourne, je n'ai pas du tout envie d'y croire aujourd'hui)
Je suis un peu en dessous de tout, j'étais encore souriante la semaine dernière, un sourire en partie du au fait que moi aussi j'allais avoir ma part de chance dans la vie, mais j'ai du commettre beaucoup trop d'exaction dans mes 25 ans de vie pour être ainsi punie. Mmm oui, on est très syncrétisme dans ma famille et j'arrive pas trop à m'ôter de la tête toute les pseudos superstitions que ma grand mère nous a inculquée.
Je vais rentrer dans les ordres et promettre d'être gentille toute ma vie, peut-être que d'ici 15 ans, j'aurais un travail, un copain qui repasse ses chemises tout seul et une maison pas trop mal située et pas dans un lotissement surtout...

Commenter cet article

Emily G. 12/07/2010 08:38



C'est le quart de siècle, c'est normal que ce soit tout pourri (ma théorie est bien sure scientifiquement vérifiée, hein).



Fleur 08/07/2010 20:59



Je sais pas si tu en as déjà parlé mais pourquoi est-ce que tu ne tenterais pas ta chance en région parisienne? Tu aurais peut-être plus d'opportunités là-bas? Je te souhaite beaucoup de courage
et surtout ne baisse pas les bras!



Camille la It Girl 09/07/2010 13:41



En fait au début je cherchais partout en France mais je n'avais jamais aucune réponse. J'ai un peu recadré mes demandes ( j'envoyais des CV à la chaîne, des lettres de motivation navrante etc...)
et en réfléchissant à ce que je voulais faire, je me suis aperçue que je resterais bien dans la région. Mais je continue à postuler en RP dès qu'on me propose au minimum un smic à temps complet.
Mais là aucune réponse non plus, c'est navrant...


 


J'ai un peu baissé les bras cette semaine mais là j'ai décidé de reprendre du poil de la bête! Hop hop hop on y croit!



Shopgirl 07/07/2010 18:48



Ah bah oui, la petite Bill, quelle chanson ! C'est pas celle qui remonte le moral et pourtant, je l'adore (peut-être parce que je m'y retrouve aussi).


Je ne sais pas trop quoi dire, à part  ... Vive Colin !



Zadig 07/07/2010 12:50



Si tu trouves un mec qui repasse ses chemises tout seul, fais moi signe... Je cherche encore...


 


:-)



Camille la It Girl 07/07/2010 13:04



Bah vu que je ne repasse pas, il faudra bien qu'il le fasse.



splintermuse 07/07/2010 09:11



je comprends et me sens moins seule mais ça n'avance pas à grand chose. La roue tourne parfois, mais nous fait tjs retomber dans la galère. J'aurais du faire un bac pro secrétariat comme ma
cousine qui gagnera tjs plus que moi (ouais c'est génial, être payé niveau groupe 3 de la convention collective de l'animation - bep donc - quand on s'occupe de montage de projets), et qui
accouchera d'ici quelques jours d'un ravissant bébé speciale dédicace pour mamie. Ne pas être aigrie, ne surtout pas être aigrie. Cela dit, si tu peux tenter un nouveau master ça t'apportera une
plue-value pas inintéressante. J'ys songe.