The day After

Publié le par Camille la It Girl

Le réveillon n'était pas si naze. Tout comme mes cadeaux. Enfin moins moches que d'habitude, mais pas à mon goût tout de même.

J'ai quand même reçu un porte monnaie de hippie par mon père et le fait que je ne sache jamais comment écrire le mot hippie est un peu la preuve que je n'aime pas ce genre de choses. Les trucs de bab non plus. Pareil pour les Buddha et les toiles africaines pendues au mur. Je crois que je pourrai divorcer pour ce genre d'offense faite à ma paupière gauche et ma paupière droite.

Ma tante m'a offerte une nuisette Etam, ni belle ni moche et en 100% synthétique. Elle est trop petite ce qui fait que j'aurai au moins tout le loisir d'aller la changer. Elle est violine avec des ronds roses et mauves dessus. Pas du tout moi en fait. Ma soeur en a eu une noire beaucoup plus sobre. De toutes façons je vais faire ma Rachel Karen Green et aller la changer ( et tiens en ma taille, il n'y aura pas le même modèle!)

Nuisette

Oui peut être qu'il y en a qui la trouveront jolie, et qui me prendront pour une horrible conne sans coeur, but Baby I don't care... Je vais gentiment la transformer en

NuisetteouNuisette

Et j'essayerai de ne plus penser au fait que je ne suis pas foutue comme la dame de la photo ( qui devrait ouvrir un blog, elle est livrée sans tête)

Aujourd'hui, j'ai rien foutu de particulier. J'aime pas Noël et j'avais trop envie de faire chier tout le monde. Je vois pas pourquoi je devrais faire semblant d'écouter les conversations débiles de mon oncle. Ca va que c'est mon oncle débile de gauche et pas mon oncle facho de droite ( lui on lui parle plus, en plus il vient de traiter ma grand mère de tous les noms, donc jusqu'au prochain enterrement, on est en vacances...) sinon là je réponds.

Mon oncle débile de gauche est en gros un gentil benêt, et beauf de la première catégorie. Pas beauf cadre dynamique, non le vrai beauf, sauf qu'il écoute pas Sebastien. Il a l'accent du Sud-Ouest en plus et l'écouter parler pendant des heures des méfaits de la "grande ville" m'exaspère. Chaque famille a son Jean-Luc...

C'est un brave type, mais il est... beauf. Pas d'autres mots.
J'aime bien la campagne, hein, je suis une amoureuse des cottage anglais et de l'herbe verte à perte de vue, mais j'aime savoir ce qui se passe ailleurs que dans le 13h de Jean-Pierre Pernault. J'aime pouvoir aller au cinéma par exemple. J'ai osé dire que non, le cinéma n'était pas que du divertissement. Parce qu'il a quand même sorti que pour les pauvres gens de la ville, le cinéma c'était la seule distraction... Limite on est obligé d'y aller parce qu'il n'y a que ça...gné ???

Lui son truc c'est avoir un jardin assez grand pour pouvoir pisser dehors tranquil pendant que ma tante fait la bouffe et la vaisselle.

Je préfère pas dire ce que j'en pense, ce serait trop douloureux...

Ensuite la conversation a continué sur le fait que la campagne c'est mieux pour les enfants, et que Paris, oh là c'est la grande ville... Aux dernières nouvelles, des générations d'enfants ont grandi dans la capitale et atteint l'âge adulte sans grandes difficultés, mais notre équipe continue à faire des tests sur leur viabilité...

Ma soeur joue les Sainte Exaspérée et donne son petit avis sur tout à qui veut l'entendre. J'ai toujours eu du mal avec son côté psychologue de l'éducation livré avec accent parisien...Elle ressemble vraiment à sa mère je crois. J'ai crisé hier quand on cherchait des cadeaux pour notre grand-père parce que dés que je proposait un truc, ça n'allait pas alors qu'elle ne cherchait rien.

J'en ai marre de devoir faire style que je suis gentille avec un vieillard que j'ai toujours connu bougon et hémiplégique. Ma soeur a peut être des souvenirs d'enfance avec lui, mais pas moi. Je l'ai vu petite mais je ne m'en souviens pas. Ensuite je l'ai revu quand j'allais entrer en cinquième et puis il a fait une hémiplégie et n'a plus jamais beaucoup parlé. Je le vois là, au milieu de "sa famille" et je n'ai pas l'impression d'en faire partie. Peut être que je n'y met pas du mien, mais c'est comme ça. Ce n'est pas que je ne l'aime pas, je suis toujours contente quand je l'ai au téléphone, mais je n'ai pas avec lui le lien qui m'unissait avec mes grands-parents maternels. Ce que je connais de lui, c'est un vieillard acâriatre.

Ma grand mère s'appellait Anne-Marie. Je le note, comme ça je n'oublierai pas. Et c'est la grand mère de mon père qui se faisait appeler Jeanne, alors qu'elle avait un autre prénom qui ne lui plaisait pas. J'aime bien le mien mais si je change, ce serait Popée, parce que j'aime bien.

Bon je vais faire une partie de Jungle Speed...




Commenter cet article

Gaby 27/12/2008 00:59

Bon, ok, j'arrête de me plaindre de mes grands-parents :D

Bulle 26/12/2008 16:48

Ah les cadeaux improbables...j'y ai échappé cette année !
Quant aux cons à supporter, ils ne viennent plus, chez nous, on ventile !

Camille la It Girl 26/12/2008 19:42


Je ventilerai aussi quand j'aurai un chez moi ;D


Maya 26/12/2008 15:16

J'adore le ton de ton blog, c'est plein d'humour et d'ironie.
Pour moi aussi les repas de famille deviennent de plus en plus une souffrance car marre de supporter certains cons. Je fais avec car c'est que 2 fois par an.

Popée sinon c'est sympa hihi
bizz

Camille la It Girl 26/12/2008 19:38


Merci beaucoup ;D


Loraly 26/12/2008 10:25

Y'a pas de mal à échanger ses cadeaux ! Je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année !

Camille la It Girl 26/12/2008 19:44


je l'ai échangé avec ma tante au final, et j'en ai trouvé une plus jolie qui lui plaisait aussi à elle^^


Galy 25/12/2008 21:19

Tiens moi aussi j'ai eu une nuisette! M'enfin, cette année, j'ai de la chance, le Père Noel ne s'est pas planté une seule fois, contrairement à d'habitude, où j'ai droit à des fringues dignes de Pavarotti... Sinon, neveu bien capricieux et hurleur de 7h hier à midi today... oh joie... Et puis changer les cadeaux, c'est un art de vivre, moi j'dis!!! bisouuuuus