Une année à la Julia Roberts

Publié le par Camille la It Girl

S'il y a bien un truc qu'on apprend en lisant des blogs de filles, à part l'importance d'une mini-collection de designer chez H&M, c'est l'importance de prendre du temps pour soi. Pour savoir où on va, d'où on vient et où on veut aller. (Et pas qu'à New York)(Ou je vous le rappelle, il FAUT aller chez Century 21!).

Prendre du temps pour soi, donc. Comme dans les guides de vie ou la voix-off dans Being Erica. C'est ce que j'ai fait pendant quelques mois l'an dernier. J'ai commencé à cuisiner des bons petits plats sans trop de graisse ajoutée, je suis allée courir, j'ai appris à m'épiler de plus en plus rapidement avec un épilateur électrique, je me suis fait des gommages au savon noir, j'ai lu beaucoup de livres et regardé beaucoup d'épisodes de série. Je suis allée prendre le thé dans des endroits cosy et mignons avec mes amies, et j'ai réfléchi à l'avenir, le vrai celui qui permet d'avoir un appartement meublé chez Ikéa et de se faire des week-end easy-jet dans les capitales européennes et de s'acheter du vernis.

Je crois que j'étais à deux doigts d'adopter un chat et de lui faire tenir une rubrique quotidienne sur mon blog à base de photos de moi et de mon Mr Miaoumington personel.

 

tumblr_l5mn8jWfcH1qcqdqj.jpgOh celui là il est quand même absolument trop mignon!

PANIQUE A TOUS LES ETAGES!

J'ai failli devenir la nouvelle Julia Roberts et acheter des livres de développement personnel avec des couvertures criardes et des titres qui ressemblent à " Chicken soup for the soul". Il ne me manquait plus qu'un voyage en Inde ou une cure dans un centre boudhiste pour retrouver le vrai goût des choses.

MAIS C'EST BON JE SUIS REVENUE

Et je peux vous dire que toute cette théorie de développement personnel : c'est BIDON !

(Enfin c'est bidon quand ça dure plus longtemps qu'un mois) ( ou trois mois pour moi parce que je suis un peu lente)

Avoir du temps pour soi, ça craint et je pense sincèrement que ça a été inventé par des marketeux pour faire passer la pillule du chômage plus facilement ou par une association crypto-radicale-réactionnaire qui voulait ramener les femmes à la maison en leur faisant croire que faire de la patisserie entre amies l'après-midi avait le goût du bonheur.

Sauf qu'il faut se rendre à l'évidence, je suis plutôt du genre soupe bleue et plats picard et si j'ai envie d'aller courir le matin, c'est parce que je m'emmerde et que je déprime chez moi avec pour seule compagnie Twitter et le site du pôle emploi ( suivi de prêt par ses petits copains Profil Culture, Asfored, Apec, Monster et la Nacre ( que j'ai un peu négligé depuis Septembre, mais notre relation va très bientôt redémarrer sur des bases plus saines).

On est le 8 octobre 2010 et à part ma coupe de cheveux, j'ai l'impression d'être au même endroit qu'en octobre 2009. Chose qui n'était absolument pas prévue dans les Girl's guide to personal developpement, mon inner me je le connais bien et je suis plus que prête à faire le grand saut dans cette nouvelle étape de ma vie qu'est l'appartement miteux sous les toits sponsorisé par Casa et Ikéa. Je suis prête à patienter des années avant de m'allonger pour lire sur un fauteuil Le Corbusier. Mais je ne suis plus du tout prête à avoir envie de faire des cupcakes pour passer le temps.

 

Enfin, ne soyons pas si négatives alors que les arbres n'ont pas encore perdu toutes leurs feuilles et que les rues de nos centre-villes ne ressemblent toujours pas à l'automne à New York de Harry et Sally. J'ai quand même appris à faire de la soupe, à aimer le vernis turquoise et même sous la torture, je ne pourrai jamais dire du mal de la lotion Energisante Eclat du Jour de Clarins.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bertrand 19/01/2012 22:11

C'est parce que tu as laissé tomber avant le co-sleeping avec le chat...

mme pastel 21/10/2010 14:34



Je découvre cet article à l'instant (j'oublie d'aller sur ton blog alors qu'à chaque fois, j'aime ce que j'y lis), et je trouve ce post particulièrement réussi : drôle et désespéré. C'est à dire
que je comprends et ressens ta déprime de ne pas avoir de boulot, mais tu as l'élégance et l'humour pour rendre la confidence drôle. J'ai particulièrement aimé le passage où tu envisages un blog
de chaton.


Tu as raison, le chaton n'est pas une solution, tu t'es reprise à temps. Par contre, ton humour OUI. Je sais que tu n'aimes pas la mièvrerie, mais sincèrement, j'espère que la situation va
s'éclaircir pour toi. Tu n'as jamais envisagé d'écrire autre chose qu'un blog ? Je sais c'est facile à dire, mais je le pense.


Mme Pastel (celle qui aime Truffaut sur Twitter)



la pintade aixoise 12/10/2010 17:57



La soupe bleue. La soupe bleue, la soup' ahhhh LA soupe bleue... Mon dieu all by myself. Mais on en est toutes là non ? (enfin pour la cuisine moi ça va hein).  Le truc là du développement
personnel (hormi que mange prie aime est une bouse et serait une bouse absolue sans javier bardem) c'est un peu bidon d'y réflechir en tant que concept à part entière, c'est pas tiens je me fais
une heure de pilates ou une heure de développement personnel. Enfin tout ça pour dire que ce putain de chaton donne diablement envie d'avoir un chat et que je me marre depuis 15 minutes à la
lecture de ton blog.



paristempslibre 12/10/2010 09:37



waou!!! il est si mignon!!!


xo



Bay 10/10/2010 09:57



Quel mignon chat!!! awwww! :P